Stage Yoga du Cachemire Septembre 2018


4 JOURS YOGA & NATURE
jeudi 13, vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16 septembre 2018

 

 

Le Domaine du Taillé est un lieu écologique exceptionnel, un vrai écrin de verdure et de bien-être. C’est dans ce bel espace que vous allez pratiquer et que vous pourrez profiter des temps libres pour explorer la nature et prendre du bon temps près du bassin naturel.

Ce stage est ouvert à tous, sans prérequis. Le Yoga du Cachemire ne demande aucune souplesse particulière.

 

 

DATE : jeudi 13, vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16 Septembre 2018

PUBLIC : tout le monde est bienvenu !
Nb de places : 12

HORAIRES du stage
Arrivée : jeudi à partir de 15h
Début du stage : jeudi 17h
Fin du Stage : dimanche 14h après le repas

PRATIQUE
jeudi : 17h ; 20h45
vendredi : 7h ; 10h15 ; 16h30 ; 20h45

samedi : 7h ; 10h15 ; 16h30 ; 20h45
dimanche : 7h ; 10h15

LIEU
Domaine du Taillé
1150 Chemin du Taillé
07200 VESSEAUX

TARIF de l’enseignement : 260€ (hors hébergement)

HÉBERGEMENT en pension complète
Chambre individuelle, chalet, tipi, yourte, chambre double ou triple.. vous avez le choix !
La réservation se fait directement sur le site du Domaine du Taillé.
La nourriture est biologique et délicieuse.

INSCRIPTION
Bulletin d’inscription à télécharger, à imprimer et à renvoyer à l’adresse indiquée sur le bulletin.

CONTACTS
www.lerevedelaluciole.fr
contact@lerevedelaluciole.fr
tel : 06 89 38 37 21

 

La pratique de ce yoga est déconseillée aux personnes ayant des antécédents psychiatriques ou suivant des traitements psychologiques sous forme de thérapies ou de prescriptions médicamenteuses.

La poursuite approfondie de cet art pourrait créer des espaces complexes à gérer pour les individus déjà psychologiquement faibles. La désindividualisation extrême où baigne cette approche ne convient aucunement à ceux qui sont sans repères psychologiques et s’intègrent déjà mal dans notre société.

Ce n’est pas un rejet de quiconque mais pour entreprendre l’aventure à laquelle convie la tradition, les conflits les plus pathologiques doivent être calmés.

Tant que l’on a besoin d’aimer ou d’être aimé, d’être écouté, compris ou respecté, d’avoir recours à des calmants ou autres produits pharmaceutiques, ces restrictions affectives pourraient réveiller des psychoses latentes ou stimuler celles déjà présentes pour celui à qui le monde est interrogation, complexité et agression.

Ne rien savoir, ne rien vouloir, ne rien être sont extrême équilibre du non-moi, mais folie certaine pour la personne.